My video

Blog

Découvrez toute mon actualité dans les domaines de la vidéo, de l'audio et du motion timelapse.

Une vie en peinture

"Une vie en peinture" est un mini documentaire que j'ai réalisé en août 2014 sur mon père et la peinture. Entièrement tourné avec des DSLR, ce film a été tourné en 2 jours et m'a permis notamment d'expérimenter les fonction d'étalonnage du logiciel (disponible en plug-in) FilmConvert.

Pour réaliser ce film (et notamment la partie interview), j'ai utilisé deux DSLR avec des capteurs différents : un Canon 5D mkIII (capteur Full Frame) et un Canon 7D (capteur APS-C). Tous les deux étaient réglés avec le Picture Profile de Technicolor, le fameux Cinestyle. Ce picture profile est très "flat" (c'est à dire avec un contraste et une saturation des couleurs très faible ainsi qu'un niveau de détail poussé à son minimum) et permet un étalonnage plus précis en post-production.
Pour la lumière, un Diva Light et 2 lights panels ont suffit, installés dans la configuration suivante :

LightingSetup

 

Pour les plans en extérieur, notamment le moment ou mon père marche, j'ai utilisé un stabilisateur pour caméras de type SteadyHand. Ces stabilisateurs issus de la technologies des nacelles brushless utilisées sur les drones permettent d'obtenir des plans ultra stables, sans avoir besoin d'une configuration lourde et couteuse comme avec le steadycam. La nacelle utilisée était un BeSteady One. Elle permet d'emporter un DSLR pesant jusqu'à 2kgs.

 

baniere steadyhand

 

La météo exécrable pendant les 2 jours de tournage n'a pas permis, hélas,  d'obtenir les plans que j'avais prévu à la base...

L'audio a été enregistrée avec mon tout nouvel enregistreur 4 pistes pour DSLR, le Tascam DR-60d.

Tout à été tourné en 1080 24p (et avec un shutter à 50 en utilisant un filtre ND variable) pour un rendu le plus proche possible d'une image cinéma.

Toute la partie post-production à été réalisée sur Final Cut Pro X avec mon vieux Mac Pro 2009 (Quad core 2,66 GHz & 8 Gb of Ram) qui hélas a eu bien du mal à suivre (je reçois aujourd'hui une nouvelle carte graphique et 3x8 Gb de mémoire, ce sera l'objet d'un prochain billet).

Pour la partie étalonnage, je me suis servi du plug'in pour Final Cut Pro X : FilmConvert. Ce dernier permet d'émuler la colorimétrie de différentes sortes de pellicules utilisées en cinéma ou en photographie à partir de différents profils de caméras (de la RED au 7D en passant par la Black Magic Pocket Camera, la GoPro ou les Lumix GH3 et GH4). Pour cela, il suffit simplement d'indiquer au plug'in la caméra utilisée au tournage, le profil colorimétrique réglé (ici Cinestyle) et le type de rendu de pellicule que l'on veut obtenir, le logiciel fait alors tout le travail. Des réglages fins permettent ensuite d'ajuster la couleur, le grain, le gamma, ...

Un excellent logiciel, simple à utiliser, mais assez gourmand en ressources néanmoins. Pour adapter les plans du 7D avec ceux du 5D, il a fallu que je rajoute un peu de jaune, l'image 7D étant légèrement magenta, même après le passage dans FilmConvert.

La musique a été acheté sur The Music Bed (voir mon article sur Mobygratis, la musique gratuite pour vos films) et le mixage réalisé avec ProTools (tous les sons d'ambiances ont été rajoutés en mixage).

Je reviens sur deux défaut à mon sens de ce film :
- le plan serré d'interview est un peu flou (j'étais seul, à gérer 2 caméras, le son, à poser les questions et avec un seul moniteur de contrôle - un SmallHD DP4, donc je suis passé à coté d'une mise au point plutôt moyenne),
- les mouvements lents sur les tableaux ont parfois des saccades (sans doute dus à l'utilisation du 24p).

 
 

Sylvain DIDIER
© 2014 Tous droits réservés